Alimentation: Cinq produits «naturels» à bannir de l’alimentation des tout-petits

Nicolas Chaze  -  mar, 04/10/2016 - 13:31

NUTRITION Alors que l’Anses a publié mercredi les résultats de son « Etude de l’alimentation totale infantile » (EATi), « 20 Minutes » livre une liste des produits à éviter pour les enfants de moins de trois ans…

Un peu de nickel pour assaisonner la purée carotte-patate de bébé ? Entre les polluants, métaux lourds, allergènes, cuisiner pour son enfant avant un an ressemble parfois à un casse-tête. Mercredi, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) a complexifié encore la chose : dans les résultats de sa première « Etude de l’alimentation totale infantile » (EATi) qui passe au crible l’alimentation des enfants de moins de trois ans, elle alerte sur la présence de neuf polluants (dont du nickel, arsenic et plomb) dans l’alimentation des enfants en bas âge, à des doses pouvant représenter un risque.

Premier conseil de l’agence : ne pas se lancer dans la diversification avant six mois et surtout « varier le régime alimentaire et les sources d’approvisionnement » pour limiter les chances que le bébé soit au contact avec ces polluants. Mais pour plus de sécurité, autant bannir cinq aliments des menus de bébé.

Le lait de vache. Dans cette nouvelle étude, l’Anses rappelle que seuls le lait maternel ou les préparations infantiles permettent de couvrir les besoins du nourrisson. En outre, le lait courant, quelle que soit l’espèce animale productrice, n’est pas adapté aux besoins nutritionnels des enfants de moins d’un an. La consommation, même partielle, de ces laits de vache est donc à proscrire. Et l’Anses de rappeler que de la naissance à 4 ou 6 mois, les nouveau-nés doivent boire soit du lait maternel, soit le lait en poudre premier âge, puis jusqu’à un an le lait deuxième âge (ou « préparation de suite »)… et qu’il faudra attendre ses 3 ans avant de proposer un bol de lait de vache à son enfant.

(...)

Auteur de l'article original: 
Ohiana Gabriel
Source: 
20 Minutes
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Lundi, 3. Octobre 2016