Allaitement : qu'est ce que c'est, quand faut-il allaiter, et y a-t-il des complications ?

Nicolas Chaze  -  jeu, 26/05/2016 - 10:18

L'allaitement maternel est le mode d'alimentation optimal du nouveau-né. Le lait maternel est l'aliment le plus adapté aux besoins du nourrisson. Il contient des oligo-éléments, des vitamines et des graisses en quantité suffisante. De plus, l'allaitement permet de renforcer les défenses immunitaires du nourrisson en apportant des anticorps, contrairement au lait artificiel. L'allaitement est un choix personnel dont la décision revient à la maman uniquement, et le fait qu'une mère ne veuille, ou ne puisse pas allaiter son bébé, ne signifie en aucun cas que c'est une mauvaise mère. L'allaitement est un choix et une expérience difficile pour certaines femmes. Quand faut-il allaiter ? Dès l'accouchement, le sein de la mère sécrète le colostrum, le premier lait sécrété par le sein maternel. Il est consommé par le nourrisson et constitue une barrière supplémentaire contre les éventuelles agressions microbiennes. Le lait maternel arrive à maturité au bout de la 2e semaine après l'accouchement. L'allaitement fonctionne suivant le principe de l'offre et de la demande : la quantité de lait fabriquée dépend de la fréquence des tétées. Plus le bébé consomme de lait, plus souvent il tétera, et plus la maman en produira.

Il n'existe pas de moment précis pour allaiter le bébé, mais il ne faut pas attendre non plus qu'il pleure pour le nourrir. Il existe des signes détectables comme des moments de succion, ou lorsqu'il porte sa main à la bouche. Il n'existe pas non plus de nombres de tétées exactes, un nourrisson pouvant téter 10 à 12 fois par jour en moyenne durant les premières semaines. Par la suite, la mère et le bébé auront pris l'habitude, et auront trouvé leur propre rythme pour allaiter.
 

(...)

Auteur de l'article original: 
Stanislas Lechevallier
Source: 
Maxisciences
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Lundi, 23. Mai 2016