C'EST LA VIE Ce "Café des sourires" n'emploie que des personnes sourdes

Nicolas Chaze  -  mer, 03/05/2017 - 07:00

Au Nicaragua, 99% des personnes en situation de handicap sont sans emploi.

En combinant les examens d'IRM avec des algorithmes, une équipe de neurologues a trouvé comment établir "l'âge cérébral" d'une personne. Plus la différence entre l'âge du cerveau et l'âge réel est élevée, plus la personne connaît un risque pour sa santé.

Quand on évoque le concept "d'âge cérébral", l'idée est de savoir si l'âge civil correspond à l'âge mental, notamment grâce à une série de questions pour savoir si l'esprit est toujours aussi vif et la mémoire toujours aussi bonne. Mais des chercheurs de l'Imperial College London affirment qu'il existe réellement un moyen pour établir l'âge du cerveau grâce à une méthode précise, qui permet qui plus est de déterminer les risques de décès prématurés.

En combinant les résultats d'examens par imagerie par résonance magnétique (IRM) avec des algorithmes, des neurologues ont conçu des ordinateurs capables de fournir ce fameux âge cérébral en fonction du volume du tissu cérébral. Lorsque cette technique a été testée sur une population de personnes âgées en Ecosse, les scientifiques ont constaté que plus la différence entre l'âge du cerveau d'une personne et son âge réel est élevée, plus son risque de mauvaise santé mentale et physique et même de décès précoce l'est également.

Dans leur étude publiée dans la revue Molecular Psychiatry, ces derniers soulignent que, bien qu'elle soit loin d'être utilisée pour une pratique clinique, ils ont l'espoir qu'elle pourrait servir de véritable outil de dépistage. L'objectif serait d'identifier les personnes à risque de déclin cognitif et de décès avant l'âge de 80 ans, pour mettre en place une intervention médicale précoce. Leur étude précise que jusqu'ici les chercheurs du monde entier privilégiaient des approches basées sur des échantillons de sang ou de cheveux pour trouver des biomarqueurs fiables afin de mesurer l'âge du corps.

Le cerveau peut être plus âgé que l'âge réel

Ceux de l'Imperial College London ont privilégié la neuroimagerie. "Nous avons trouvé une façon de prédire l'âge du cerveau de quelqu'un en fonction d'une IRM, explique le Dr James Cole, qui a dirigé l'étude. Notre approche utilise l'écart entre l'âge chronologique et ce que nous appelons l' âge prédictif du cerveau comme marqueur de l'atrophie liée à l'âge dans le cerveau. S'il est prédit comme plus âgé que votre âge réel, cela reflète un risque qui pourrait se produire".

(...)

Auteur de l'article original: 
Rédaction BFM TV
Source: 
BFM TV
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Dimanche, 30. Avril 2017