Comment les Français seront-ils soignés en 2030 ?

Nicolas Chaze  -  lun, 18/03/2019 - 08:37

La société se transforme et la science avance à grand pas. Dans une dizaine d'années, la médecine et ses enjeux auront beaucoup changé. Sciences et Avenir fait le point sur les grandes tendances à venir.

Paris, 2030... Je bouquine tranquillement quand ma montre bipe à mon poignet. Ma tension artérielle est anormale. Je consulte tout de suite mon médecin grâce à mon ordinateur. Me faut-il un traitement ? Pour être sûr que la molécule fonctionne, elle sera d'abord testée sur mon jumeau numérique...

Un scénario de SF ? Pas si sûr : dans dix ans, les technologies de la santé auront considérablement évolué. Grâce au numérique et aux masses de données de santé, de nouvelles prouesses médicales émergent presque quotidiennement. Reste à savoir si elles réussiront à répondre au vieillissement de la population. Et si notre système de santé saura s'adapter à ces nouveaux soins de pointe.

La population va changer
Après le baby-boom d'après-guerre, un "senior-boom" se prépare pour les années à venir. Non seulement la population en France continuera d'augmenter mais elle va aussi considérablement vieillir. En 2030, nous serons 70 millions de personnes en France. Une personne sur 4 aura 65 ans ou plus selon l'INSEE. "La génération du baby-boom aura entre 80 et 90 ans. C'est une population qui devra faire face à des pathologies multiples, à la dépendance et à Alzheimer", explique François Bourse, directeur d'études à Futuribles, un centre d'études prospectives.

Une population dont l'espérance de vie dépend encore beaucoup du milieu socio-professionnel. "Environ 12 ou 13 années de vie séparent les populations les plus modestes et celles qui ont des revenus moyens." Au défi du grand âge vont s'ajouter ceux de la santé publique. 6 personnes sur 10 pourraient être en surpoids en 2030 selon Santé publique France. "Il faut ajouter à cela que, pour l'instant, le tabagisme et la consommation d'alcool ne baissent pas."

Les révolutions médicales de demain
En parallèle, la médecine continue d'avancer, avec à la clé, de nouvelles percées médicales mises à la disposition des patients. "Nous sommes à la veille d'une vague d'innovations de rupture. Les traitements, le parcours de soin qui les accompagnent, tout va changer", prédit Philippe Lamoureux, directeur général du Leem, le principal syndicat de l'industrie pharmaceutique.

L'accumulation de données de santé en grosses bases permettent, grâce à l'intelligence artificielle, de mettre de nouveaux traitements au point, notamment dans le domaine du cancer. "Nous avons pu identifier des gènes responsables de certaines cancers en particulier et mettre au point des thérapies ciblées qui attaquent précisément une pathologie", souligne Nicolas Giraud, cancérologue à l'Institut Curie.  (...)

Auteur de l'article original: 
Coralie LEMKE
Source: 
Sciences et Avenir
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Vendredi, 15. Mars 2019