Famille et écrans : un adolescent qui va bien maîtrise bien son utilisation des écrans

Nicolas Chaze  -  ven, 12/04/2019 - 18:44

Les outils numériques sont bénéfiques s'ils sont bien utilisés, expliquent 3 académies scientifiques. Un appel à une "vigilance raisonnée" assorti de recommandations pratiques pour les familles. 

Non, les écrans ne sont pas forcément nocifs pour les enfants de plus de 3 ans, expliquent des experts des Académies des Sciences, de Médecine et des Technologies dans un appel à une "vigilance raisonnée" publié mardi 9 avril 2019. Ils soulignent cependant qu'on a encore peu de certitudes sur les effets délétères de ces technologies.

Comportements addictifs, sommeil perturbé, troubles du développement, éventuelle toxicité pour la rétine... Les académies des sciences, de médecine et des technologies ont passé en revue les principaux sujets d'inquiétude quant à l'exposition des plus jeunes aux écrans. Dans un "appel" - différent d'un rapport exhaustif -, elles refusent de tomber dans la diabolisation des nouvelles technologies, qui "constituent des outils de connaissance et d'ouverture sur le monde" si elles sont bien utilisées.

Enfants : pas d'écrans avant 3 ans
La ministre de la Santé Agnès Buzyn l'a encore rappelé en octobre 2018 : l'exposition des très jeunes enfants aux écrans (télévisions, smartphones, tablettes...) entraîne des risques pour le développement et la santé physique. Or, en France, 1 enfant sur 2 commence à regarder la télévision avant l'âge 18 mois.

Auteur de l'article original: 
Camille Gaubert
Source: 
Sciences et Avenir
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Vendredi, 12. Avril 2019