La paralysie cérébrale : première cause de handicap moteur chez l’enfant

Nicolas Chaze  -  mar, 17/10/2017 - 07:00

A l’occasion de la journée mondiale de la paralysie cérébrale, plusieurs associations françaises se mobilisent pour faire connaître ce handicap méconnu.

"Danser c’est le moyen de sensibiliser autrement le grand public à la paralysie cérébrale qui reste méconnue", écrit l’association lyonnaise ARIMC dans un communiqué. Comme beaucoup d'associations en France et dans trente autre pays, l'ARIMC a organisé un flashmob place des Terreaux à Lyon.

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
A Villeneuve sur-Lot (Lot-et-Garonne), l’association Lola et cie organise un flashmob sur la chanson "Try everything" du dessin animé Zootopie. "On a choisi une chanson de Zootopie car dans ce film tous les personnages cohabitent en parfaite harmonie malgré leur différence", explique Marie-Caroline Selle, fondatrice de Lola et cie. Elle explique que malheureusement, ce handicap est méconnu alors qu'il représente la première cause de handicap moteur chez l'enfant.

La paralysie cérébrale recule

Selon les derniers chiffres de la conférence de la fondation Paralysie cérébrale, ce handicap recule en France, il concerne désormais une naissance sur 550 (au lieu de une naissance sur 450 précédemment), soit un bébé toutes les six heures. Même si la prévalence baisse, la paralysie cérébrale touche encore 125 000 personnes en France. (...)

Auteur de l'article original: 
Laurence Moisdon
Source: 
Allo Docteurs
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Samedi, 14. Octobre 2017