La plus longue étude jamais réalisée sur la personnalité le prouve : on n'est plus du tout à 70 ans la même personne qu'à 14 | Orthomalin

La plus longue étude jamais réalisée sur la personnalité le prouve : on n'est plus du tout à 70 ans la même personne qu'à 14

Nicolas Chaze  -  lun, 27/02/2017 - 09:50

Des chercheurs de la société anglaise de psychologie ont réalisé une étude chez des personnes pendant 63 ans. Après une interrogation sur leur personnalité à 14 ans ils ont été resondés à 77 ans. Les personnalités des sondés pendant ce laps de temps ont particulièrement changé.

Atlantico : La société anglaise de psychologie a réalisé l’étude la plus longue de l’histoire concernant la personnalité questionnant des personnes à 14 ans et à 77 ans. Leurs personnalités dans ce laps de temps a réellement changé. Quels sont les traits qui évoluent le plus au cours d’une vie ? Quels sont ceux qui restent stables ?
Stéphane Rusinek : Au cours d’une vie, tous nos traits sont amenés à évoluer particulièrement entre 14 et 77 ans. Certaines personnes vont conserver des traits toutes leurs vies et ce sera souvent une caractéristique importante, nous disons souvent d’une personne “Il était ainsi alors lorsqu’il était plus jeune…”. Cependant tous nos traits ont une réelle possibilité d’évolution. En tant que psychologue, si les personnes n’évoluaient pas nous ferions bien mal notre travail. Les praticiens sont là pour faire évoluer les personnes et leurs traits de personnalités.

Il arrive souvent que nos patients disent après tel événement j’ai réellement changé, je ne suis plus le même et je souhaite redevenir cette personne. Les deux cas existes, certains veulent faire évoluer leurs traits pour devenir quelqu’un de différent alors que d’autres patients souhaitent revenir à leur personnalité antérieur.

Tout est événement, beaucoup de paramètres peuvent faire évoluer votre personnalité. Réfléchir à sa situation peut être considéré comme un acte fondateur d’une évolution. Par exemple, et c’en est un relativement particulier, après avoir passé une soirée au Bataclan quelqu’un peut changer définitivement. Un événement très court peuvent faire évoluer notre personnalité. Certaines personnes bien que n’étant pas peureuses vont avoir un accident, pas nécessairement grave, et développer des peurs de tout. Il suffit d’un instant pour avoir une prise de conscience de notre propre fragilité qui va impacter notre personnalité.

Cette étude interprète ces résultats comme un manque de stabilité dans la personnalité des sondés. Avons nous une idée erronée sur les changements de personnalité ? Comment interpréter cette étude ?
Nous avons tendance à penser que nous ne changeons pas, c’est une illusion de notre mémoire. Nous ne nous souvenons pas des choses auxquels nous pensions il y a 5 ans par exemple. Nous ne nous souvenons pas de la personne que nous étions cependant nous avons besoin d’un sentiment de continuité. Le problème est que nous avons tendance à interpréter notre passé avec notre personnalité actuelle. (...)

 

Auteur de l'article original: 
Stéphane Rusinek
Source: 
Atlantico.fr
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Dimanche, 26. Février 2017