La schizophrénie en 3 questions

Nicolas Chaze  -  lun, 08/04/2019 - 09:57

Maladie psychiatrique atteignant 1 Français sur 100, la schizophrénie reste mal connue et stigmatisée. En effet, les symptômes ne se limitent pas à une dissociation de la personnalité. Faisons le tour de la question en 3 points.

Qui sont les patients ? En France, 666 000 patients sont atteints de schizophrénie. On estime que 85% des cas se déclarent entre 15 et 25 ans. Cette maladie psychiatrique touche plus les hommes (57% des diagnostics) que les femmes.

Quels sont les symptômes ? La schizophrénie provoque « des hallucinations, des pertes auditives, des idées délirantes », rapporte le site schizinfo*. Mais aussi « des propos incohérents et une perte d’émotivité ». Des troubles cognitifs altèrent l’état de santé : on parle ici de pertes de mémoire, de problèmes de concentration et de coordination. L’isolement psychosocial et le mal-être profond plongent de nombreux patients dans des conduites à risques (alcoolisme, toxicomanie, comportement suicidaire).

Comment traite-t-on la schizophrénie ? Aujourd’hui, la schizophrénie ne se guérit pas. En revanche, des traitements antipsychotiques atténuent les symptômes. L’approche non médicamenteuse repose, elle, sur des thérapies cognitivo-comportementales et une psychothérapie. En moyenne, l’espérance de vie est diminuée de 10 ans. Mais en cas de prise en charge précoce, les symptômes s’atténuent dans 80% des cas. Reste qu’à ce jour, 30% des patients diagnostiqués « ne sont pas suivis ».

A noter : l’OMS classe la schizophrénie parmi les 10 pathologies les plus invalidantes.

*antipsychotiques atypiques d’action prolongée

Auteur de l'article original: 
Laura Bourgault pour Destination Santé
Source: 
schizinfo.com, site consulté le 20 mars
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Jeudi, 28. Mars 2019