L'accessibilité du net, entre responsabilité sociale et marché juteux | Orthomalin

L'accessibilité du net, entre responsabilité sociale et marché juteux

Nicolas Chaze  -  ven, 15/02/2019 - 16:15

Rendre le monde numérique accessible aux personnes en situation de handicap n’est pas qu’un défi technique et un devoir moral: c’est également un potentiel eldorado.

Il existe un monde que les personnes valides ne connaissent pas, un monde où il est difficile de lire un site internet, difficile de faire des achats, difficile de communiquer, difficile de manger, un monde aussi où ces barrières à l’autonomie et au loisir tombent grâce à internet, l’intelligence artificielle, les objets connectés et d’autres technologies.

Un milliard de personnes dans le monde sont ainsi en situation de handicap selon la Banque mondiale. Parmi elles, des personnes avec des handicaps physiques, sensoriels et intellectuels –ces handicaps ne sont pas toujours permanents, une jambe cassée constituant pour les statistiques un handicap temporaire. Si 10% de ces personnes disposent d’outils qui les aident dans leur vie de tous les jours, la grande majorité reste sur le banc de touche.

Ces outils sont trop chers, trop compliqués, pas accessibles là où elles résident, et celles qui y ont accès continuent de rencontrer d’importants obstacles. Les géants de la tech en sont de plus en plus conscients et ont pris le problème à bras-le-corps, développant nombre de dispositifs et d’applications pour rendre le monde plus accessible aux personnes en situation de handicap.

Écouter le web
Matt King est aveugle. Pour naviguer sur internet, il utilise un lecteur d’écran qui analyse le contenu d’une page et le lui transmet oralement ou tactilement grâce à un afficheur braille dynamique. Encore faut-il que les pages visitées soient correctement encodées: quand Matt King s’est inscrit sur Facebook en 2009, le site lui était presque impossible à écouter tant il y avait de photos sans description, a-t-il ainsi raconté à Bustle. Depuis son arrivée en 2015 dans l’équipe dédiée à l’accessibilité chez Facebook, il travaille à rendre les différents produits du groupe plus accessibles.

La Facebook Accessibility Team a vu le jour en 2011. À l’époque, il s’agissait essentiellement de bien organiser le contenu publié pour qu’il soit plus facilement lisible par les lecteurs d’écrans, mais aussi de rendre plus facile l’utilisation du site aux personnes ne pouvant utiliser de souris –une personne malvoyante peut ainsi utiliser des raccourcis pour liker du contenu, faire une recherche ou poster un message.

Cette photo pourrait contenir deux personnes qui se tiennent debout en extérieur [...] de l’eau.
(...)

Auteur de l'article original: 
Aline Mayard
Source: 
Korii/Slate
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Vendredi, 15. Février 2019