Le dossier médical partagé en test dans neuf départements | Orthomalin

Le dossier médical partagé en test dans neuf départements

Nicolas Chaze  -  mar, 28/03/2017 - 07:00

Le dossier médical personnel est un projet qui traine depuis plus de dix ans. Il rassemble toutes les informations de santé d’un patient pour permettre de mieux coordonner les soins. Depuis décembre, l’Assurance maladie teste une nouvelle version, baptisée dossier médical partagé, dans neuf départements. Reportage dans le Val-de-Marne.

C’est la grande nouveauté de cette expérimentation. Le dossier médical partagé ou DMP peut être créé par le patient lui-même, en se rendant sur le site DMP, muni de sa carte Vitale.

À sa création, le dossier est automatiquement alimenté avec les données de remboursement de l’Assurance-maladie des douze derniers mois. Il se remplit ensuite au fur et à mesure des consultations. Le patient peut aussi ajouter des informations, comme ses allergies.

Un dossier pour mieux coordonner les soins
Ce dossier électronique gratuit et sécurisé doit permettre une meilleure coordination des soins. Il s’agit aussi de faire des économies, en évitant de multiplier les examens. Sur le papier, l’idée a tout pour plaire, mais sa mise en place traîne depuis 2004. Treize ans plus tard, selon la Cour des Comptes, il a coûté un demi-milliard d'euros pour seulement 600.000 dossiers créés et souvent restés vides.

Selon Raynal Le May, le directeur général de l’Assurance-maladie du Val-de-Marne, "les deux principaux freins étaient le fait que l’ouverture des DMP reposait sur les professionnels de santé et le fait que la consultation et l’alimentation des DMP était lourde et complexe pour eux".

De multiples réticences
Malgré les ajustements, le DMP ne fait toujours pas l’unanimité chez les médecins. Selon le Dr Jean-Paul Hamon, président la Fédération des médecins de France, il n’est pas adapté aux besoins réels. "Vous avez une succession de documents qui s’entassent. Ce dont on a besoin pour sécuriser la prise en charge du patient, c’est un résumé, pas un dossier exhaustif. Mais malheureusement, personne ne le fait en dehors du médecin traitant."

Cette phase d’expérimentation devrait permettre d’améliorer cette nouvelle version du DMP. L’Assurance-maladie a annoncé sa généralisation à la fin de l’année 2017. La fin, peut-être, de longues années de tâtonnement.

Auteur de l'article original: 
Rédaction d'Allodocteurs.fr
Source: 
FranceinfoTV
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Dimanche, 26. Mars 2017