Le téléphone sonne - France Inter - lundi 11 juin 2018 Immunothérapie, limitation de la chimiothérapie, tests génétiques : quelles pistes pour soigner le cancer ? -

Nicolas Chaze  -  jeu, 28/06/2018 - 07:00

Les plus grands spécialistes du cancer se sont donnés rendez-vous au congrès mondial à Chicago la semaine dernière. L'occasion de faire le point sur les dernières études sur les traitements et avancées thérapeutiques Comme à chaque congrès mondial sur le cancer ; c'est pas forcément dans les pages très spécialisées des journaux que l'on trouve les compte rendus des grandes avancées. Il y a longtemps que les sujets santé ont accroché les unes. Parce que nous sommes évidemment tous concernés.

Un jour ou l'autre, de près ou de loin cette fois encore donc, on en ressort, avec le sentiment que la science avance toujours dans ces domaines là. C'est compliqué, c'est lent, mais les cancers reculent.  Et les traitements progressent. On a entendu beaucoup de choses la semaine dernière.

On a beaucoup parlé d'immunothérapie, et comment, elle pouvait aider aux traitements. Mais c'est quoi exactement ? Et de quels cancers on parle ? A quels stades ?  Il y a aussi, et qui en découle parfois, ce qui frappe en le lisant: et si la chimio n'était plus le seul traitement possible. Et si on pouvait s'en passer parfois.  Mais là encore, on parle de quels cancers, à quel stade. Et on parle de quand aussi ? Est-ce qu'on parle d'un horizon à 5 ans ? A 10 ans ? Plus encore ? Qu'est ce qu'on fait du dépistage ? Qui semble souvent acquis pour le cancer du sein nettement moins développé pour le poumon.

Deuxième cause de mortalité par cancer chez les femmes,  première chez les hommes ! Un dépistage précoce, ça existe ? C'est fiable ?   Il y a des progrès très nets. Il y a aussi des espoirs mais dont on ne verra les effets réels que bien plus tard. Ça se compte en années. Mais les questions, sont bien réelles et bien concrètes.

Les invités
Professeur Jean-François Morère
chef de service de cancérologie du CHU Paul Brousse à Villejuif

Aurélien Marabelle
Directeur clinique du programme d'immunothérapie de l'Institut Gustave Roussy

Auteur de l'article original: 
France Inter
Source: 
Le téléphone sonne - France Inter
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Dimanche, 24. Juin 2018