Les jeunes manquent de sommeil à cause des écrans | Orthomalin

Les jeunes manquent de sommeil à cause des écrans

Nicolas Chaze  -  mar, 20/03/2018 - 07:00

L'omniprésence des écrans et le manque d'activité physique perturbent le repos de nombreux jeunes. D'après une étude, ils sont 88 % à dormir trop peu.

Les jeunes ne dorment pas assez. À l'occasion de la 18e Journée du sommeil, qui se tient ce vendredi 16 mars, 1 014 jeunes âgés de 15 à 24 ans ont été sondés sur leurs habitudes de coucher, dans une étude menée par Opinionway pour l'Institut national du sommeil et de la vigilance (INSV). Elle révèle que 88 % des jeunes sont en manque de sommeil : parmi eux, 38 % dorment moins de sept heures par nuit, alors que les spécialistes recommandent des nuits de huit heures minimum. 42 % des personnes interrogées connaissent des réveils nocturnes, ont du mal à se rendormir et en paient le prix le lendemain. Les sondés se sentent fatigués (82 %), ils manquent d'attention (52 %), sont plus nerveux ou irritables (40 %), somnolent (35 %) et un jeune sur cinq évoque même un sentiment de tristesse.

L'étude d'Opinionway désigne l'omniprésence des écrans comme principal responsable de ces troubles du sommeil. Lorsqu'ils vont se coucher, 83 % des jeunes consultent Internet ou jouent sur leur smartphone pendant 68 minutes le soir avant d'éteindre la lumière. Cette exposition à la lumière bleue excite la rétine et retarde l'heure de l'endormissement, conduisant à des nuits plus courtes. « Les jeunes s'endorment en moyenne à 23 h 20 en semaine et à 0 h 49 le week-end », souligne l'étude. Les auteurs regrettent aussi le manque d'activité physique chez plus d'un jeune sur trois, alors qu'elle est bénéfique pour le sommeil.

Éteindre les écrans
Pire, ces jeunes déjà fatigués ont besoin de lutter contre leur désir de sommeil. 75 % d'entre eux consomment des excitants comme la caféine (28 %) ou des médicaments (11 %) et des somnifères (2 %). 29 % des personnes interrogées expliquent faire au moins une sieste dans la semaine, 20 % pratiquent une activité physique et 12 % misent sur la relaxation.

Pour les auteurs de l'étude, la solution se trouve en amont du coucher, pour préparer son sommeil. Ils conseillent de favoriser les activités relaxantes comme la lecture ou la musique et d'éteindre tous les écrans une heure avant d'aller dormir. L'activité physique, si elle n'est pas trop intense et pratiquée plusieurs heures avant l'heure du coucher, permet aussi de trouver le sommeil plus facilement.

Auteur de l'article original: 
Le Point
Source: 
Le Point
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Samedi, 17. Mars 2018