Maladie de Huntington: Des chercheurs ont recréé le trouble cérébral sur une puce électronique

Nicolas Chaze  -  ven, 12/01/2018 - 07:00

Cette découverte a mis en évidence le rôle fondamental du cortex cérébral dans le développement de cette maladie héréditaire...

Des chercheurs de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) ont réussi à reconstituer sur une puce électronique un circuit neuronal spécifique à la maladie de Huntington.

Cette technique, dont les résultats ont été publiés dans la revue Cell Reports, devrait leur permettre de mieux comprendre le fonctionnement de ce trouble, qui affecte quelque 6.000 personnes en France, rappelle Top Santé.

Manipulation microscopique
Les chercheurs ont utilisé des neurones de souris malades afin de recréer le circuit cérébral dysfonctionnel sur une puce. Ils ont employé pour ce faire la microfluidique, une technique qui permet la manipulation des fluides à l’échelle micrométrique.

Ce procédé leur a permis de contrôler l’orientation des neurones dans des canaux microscopiques, et de prouver ainsi les conséquences d’un cortex cérébral sain ou malade sur le reste du circuit.

Mieux comprendre la maladie de Huntington
Les personnes atteintes de la maladie de Huntington souffrent de troubles cognitifs (confusion, perte de mémoire), psychiques (dépression, agressivité) et de complications motrices (troubles de l’équilibre, de l’élocution).

Les résultats des chercheurs de l’Inserm ouvrent d’encourageantes perspectives thérapeutiques autour du cortex cérébral, zone maîtresse où le gène HTT, responsable de la maladie de Huntington, se développe.

Auteur de l'article original: 
20 Minutes avec agences
Source: 
20 Minutes & agences
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Samedi, 6. Janvier 2018