Notre système de santé est mal adapté aux "jeunes vieillards"

Nicolas Chaze  -  lun, 26/06/2017 - 09:30

Dans son livre "Nouvelles Frontières de la longévité", le Dr Philippe Siou rappelle tout ce qui a contribué à l'accroissement de l'espérance de vie.

Présent dans les carnets d'adresses de très nombreuses personnalités, mais inconnu du grand public, le nom du Dr Philippe Siou a fait la une des médias quand il a dû gérer le cas de Michel Polnareff en fin d'année dernière. Le célèbre chanteur aux lunettes blanches avait annulé ses derniers concerts et le médecin avait diagnostiqué une « embolie pulmonaire bilatérale ayant engagé le pronostic vital ». Le Dr Siou était alors présenté comme un médecin généraliste ayant son cabinet au sein de l'hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, où il a effectué toute sa carrière. Dans le livre* Nouvelles Frontières de la longévité qu'il vient d'écrire, on apprend qu'« après avoir passé l'internat il a fait des études de psychiatrie, puis qu'il est revenu à la médecine interne ».
Entre biographie, histoire de la médecine et constat sur notre système de santé, Le Dr Siou raconte dans ce nouvel ouvrage comment il a participé « involontairement » à la « médiatisation brutale et mondiale du sida en 1985, lors de (sa) rencontre avec Rock Hudson ». Alors trentenaire, il lui a fallu éliminer bien des hypothèses avant de s'apercevoir que celui qui était présenté comme le prototype du séducteur dont toutes les femmes étaient amoureuses était en réalité homosexuel (mais le contrat avec son producteur lui interdisait d'en parler) et qu'il souffrait d'un sida en phase terminale.
Une médecine moderne est une médecine curative et préventive.
Quand on regarde le titre de ce livre, Nouvelles Frontières de la longévité, on ne s'attend pas à trouver autant de rappels historiques. Et pourtant, ils permettent de comprendre la situation actuelle. Il est vrai que le tout-à-l'égout, l'accès à l'eau potable ou encore la découverte des antibiotiques ont eu un impact colossal sur la santé et la longévité des populations. Désormais, les progrès en cardiologie permettent de réparer des cœurs sans ouvrir la cage thoracique. Pour le cancer, le Dr Siou prédit que l'on en guérira « sans séquelles, en quelques jours, comme d'une infection banale ». Oui, mais quand ?
Suit un chapitre intitulé « Gagner vingt ans de vie aujourd'hui, c'est possible ! ». Il y est évidemment question d'obésité, de bataille contre les sucres rapides, de la cigarette et des drogues, de l'alcool et de la sédentarité, ainsi que du sexe… En revanche, les propositions du Dr Siou sur « ce qui doit changer pour que l'on vive plus longtemps » concernent notamment l'organisation des soins à l'hôpital. (...)
* éditions Léo Scheer, 220 pages, 18 euros

Auteur de l'article original: 
Anne Jeanblanc
Source: 
Le Point
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Lundi, 26. Juin 2017