Plus de naissances prématurées quand on attend un garçon | Orthomalin

Plus de naissances prématurées quand on attend un garçon

Nicolas Chaze  -  mer, 20/07/2016 - 07:00

Des chercheurs australiens confirment que les naissances de garçons sont plus susceptibles d'être source de problèmes que les naissances de filles.

Une équipe de chercheurs de l'Université d'Adélaïde (Australie) et de l'Université de Groningen aux Pays-Bas ont évalué les relations entre le sexe des bébés et les éventuels problèmes rencontrés à la naissance ainsi qu'au cours de la grossesse.

Les résultats de leur étude, publiés dans Plos One , révèlent que :

• Les garçons sont plus susceptibles de naître avant terme. "Les garçons ont un risque 27% plus élevé de naître avant terme entre 20 et 24 semaines, un risque 24% plus élevé pour une naissance entre 30 et 33 semaines et un risque 17% plus élevé pour une naissance entre 34 et 36 semaines" soulignent les auteurs.

• Les futures mamans qui attendent un garçon sont 4% plus susceptibles de souffrir de diabète gestationnel et 7,5% plus susceptibles de souffrir de pré-éclampsie .

 

"Nous poursuivons notre enquête sur d'autres facteurs qui pourraient prédire les complications de la grossesse, en prenant en compte le sexe du fœtus" explique le Dr Petra Verburg, principal auteur de l'étude. "Nous pensons que les différences sexuelles dans la fonction place

Auteur de l'article original: 
Catherine Cordonnier
Source: 
Top Santé
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Lundi, 18. Juillet 2016