Pourquoi le double diagnostic est indispensable en cas d'autisme Asperger ou de bipolarité

Nicolas Chaze  -  ven, 21/07/2017 - 07:00

Je vous invite à vous méfier des avis uniques des praticiens, à ne pas hésiter à consulter d'autres psychiatres et psychologues qui peut-être éclaireront d'un jour nouveau la zone de ténèbres que vous traversez.

Je n'avais pas revu Florian, depuis plusieurs mois. Je savais qu'il traversait une période difficile. Il s'était d'ailleurs beaucoup isolé de ses amis et j'étais donc heureux qu'il ait accepté mon invitation à nous retrouver dans un café. Nous évoquions les derniers évènements de nos vies, quand percevant son désarroi, je m'autorisais à lui demander comment il allait:

"Oh, il se passe des choses...

- De quel genre?

- On m'a diagnostiqué un autisme Asperger

- Pardon?

- On m'a diagnostiqué un autisme Asperger.

-J'avais entendu. C'était un pardon de stupéfaction.

-Qu'est-ce qui a pu laisser penser à un clinicien que tu souffres d'autisme?

-J'ai des intérêts très restreints et circonscrits qui sont anormaux dans leur intensité ou leur orientation. (...)

Auteur de l'article original: 
Samuel Dock
Source: 
Le Huffington Post
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Lundi, 17. Juillet 2017