Un jeune papa explique la trisomie 21 dans une vidéo très émouvante

Nicolas Chaze  -  lun, 29/02/2016 - 10:44

Robb Scott, un papa canadien, s'exprime au sujet de la trisomie 21 dans une vidéo qui fait le buzz sur Facebook. Un témoignage émouvant et positif.

1 200 000 vues. Postée sur Facebook ce samedi 20 février 2016, la vidéo a déjà été visionnée par plus d'un million de personnes dans le monde entier. On y voit un jeune papa canadien (très ému et très émouvant) expliquer à la caméra ce qu'est la trisomie 21 - une anomalie génétique qui le concerne directement, puisque son fils, Turner, 7 ans, est concerné.

Statistiquement, 1 bébé sur 800 nait avec le syndrome de Down, aussi appelé "trisomie 21" puisque celui-ci se caractérise par le développement d'un chromosome supplémentaire au niveau de la 21ème paire. Les personnes trisomiques souffrent de différents troubles : hypotonie sévère, retard psychomoteur, malformations cardiaques, urinaires, oculaires ou digestives...

Mais au-delà du seul diagnostic médical, Robb Scott (le papa de la vidéo) a tenu à souligner à quel point les personnes trisomiques étaient exceptionnelles , à la fois dans leur perception du monde et dans leurs réactions. Un témoignage poignant, qui permet de jeter un regard neuf sur la trisomie 21.
"Le handicap n'est qu'une perception"

La vidéo (en anglais) est disponible de manière publique sur Facebook - cliquez ici pour la visionner . La traduction : "Je fais juste cette vidéo parce que j'ai besoin de remettre les choses à plat. J'étais dans un vidéo-club et il y avait un père et ses deux fils qui choisissaient des films. Soudain, un garçon a demandé "C'est quoi la trisomie 21 ?". Il tenait en main un DVD dans lequel il y a un enfant trisomique. Je ne pense pas que son père ait voulu être méchant : j'ai bien vu qu'il cherchait comment lui répondre. Il a dit que c'était une maladie : la maladie de ne rien savoir. Je n'ai rien dit : je ne suis pas du genre à m'incruster dans les conversations des gens. Mais en choisissant de ne rien dire, j'ai fait progresser l'ignorance d'une génération.

J'ai échoué vis-à-vis de mon fils : j'aurais dû dire quelque chose. Alors maintenant, je vais mettre les compteurs à zéro, pour lui. La trisomie 21, c'est l'une des plus belles choses qui me soient arrivées dans la vie. C'est génial, c'est incroyable, c'est marrant, c'est gentil, c'est aimant, c'est doux... Les personnes trisomiques ont beaucoup de choses à nous apprendre. Ce n'est pas une maladie. Non. Ce n'est pas un handicap . (...) Le handicap n'est qu'une perception : c'est ce que j'ai appris de Turner. Mon fils a des choses différentes à nous enseigner."

Auteur de l'article original: 
Appoline Henry
Source: 
Top Santé
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Lundi, 29. Février 2016