Des stratégies pour mieux mémoriser - Fonctions exécutives

Nicolas Chaze  -  mer, 17/05/2017 - 00:01

Auteur(s): 
Florine Lefebvre

Descriptif théorique du fichier
Les processus tels que l’attention, la concentration, l’inhibition, la planification et la mémoire de travail sont gérés par les fonctions exécutives qui permettent diverses tâches de haut niveau telles que la résolution de problèmes ou la planification d’actions complexes et ceux-ci sont essentiels au quotidien.
La mémoire de travail est d’autant plus importante puisqu’elle est constamment sollicitée au quotidien. Elle permet de stocker et de manipuler temporairement des informations nécessaires aux tâches cognitives quotidiennes telles que la recherche d’une information, le raisonnement, l’apprentissage du vocabulaire, la compréhension du langage ou la compréhension en lecture. Ainsi, les diverses sous-composantes de cette mémoire doivent donc pouvoir être coordonnées entre elles.
Plus précisément, elle permet un maintien temporaire d’informations pendant la réalisation d’une autre tâche cognitive pour autant que le format soit facilement accessible. 

Cette accessibilité dépendra tout d’abord de l’attention qui permet de maintenir en activation les données (ou plan) jusqu’à leur restitution (ou réalisation), mais dépendra également des modalités de présentation (perception) et des systèmes de stockage  nécessaires (boucle phonologique ou calepin visuo-spatial) selon  les natures d’évocation que le patient utilise pour retenir une information. 
Il est important de préciser que la boucle phonologique et le calepin visuo-spatial ont 2 activités différentes, coordonnées par un gestionnaire qui est l’administrateur central. Il permet de réaliser 2 tâches de manière simultanée nécessitant stockage et traitement. 
Nous  savons, d’après les travaux d’Antoine de la Garanderie, que la gestion mentale  permet l’analyse et la prise de conscience des gestes mentaux (attention, mémorisation, compréhension, réflexion, imagination) et plus particulièrement des familles mentales. Cette analyse constitue une étape préalable indispensable au travail mnésique. En effet, ce travail permettra de mettre en lumière le fonctionnement mental utilisé par le patient selon les contextes. 
Ces familles mentales peuvent être : visuelle, auditive ou verbale. En effet, certains vont utiliser un cheminement cognitif à l’aide d’images visuelles (film, images fixes, mobiles, uniques/ multiples, créées ou reprises, issues de souvenirs ou de leur imaginaire), à l’aide de représentations auditives (sons, voix, bruits…) ou verbales (voix personnelle). Généralement, notre fonctionnement est mixte avec des préférences variant en fonction des situations, des circonstances et des difficultés. Cette étape est importante pour le patient puisqu’elle vise la prise de conscience de son fonctionnement, ex : lorsque l’on me demande de retenir des images, comment faisje ? Lorsque l’on me demande de retenir une liste de courses énoncée oralement, comment fais-je? Lorsque l’on me demande de réaliser deux ou trois tâches dans un laps de temps imparti, comment fais-je?   

Toutes ces questions permettront de comprendre le cheminement de votre patient afin de s’ajuster à ses besoins et ainsi lui proposer des stratégies adaptées lors de la réalisation des exercices de ce fichier mais également lors de sa vie quotidienne. Ces questions permettront également à votre patient de prendre conscience de son fonctionnement, ainsi, il deviendra acteur de sa mémorisation et pourra plus facilement transférer les bénéfices des séances à son quotidien.
Ce matériel a été créé dans le but de stimuler les stratégies de stockage, de récupération et d’entraîner l’organisation et la planification des informations en mémoire

Ce fichier est  constitué de 6 parties axées respectivement sur :

    La mise en place de stratégies aidant à la mémorisation et l’entraînement de celles-ci à l’aide de liens différents (sémantique, phonologique, spatial, visuel, etc.)
    La mémoire immédiate en lien avec les couleurs, les tailles, les quantités, les formes ainsi que l’inhibition
    La mémoire à court terme, de travail et la flexibilité mentale
    La mémoire de travail et la planification (modalité auditive) au sein de situations écologiques
    La mémoire de travail et la planification (modalité visuelle)
    La mémoire à court terme et de travail avec intervention de la mémoire sémantique

Lien direct vers le produit : http://citinspir.fr/article-717-des_strategies_pour__mieux_memoriser.html#

Type: 
Matériel
Editeur: 
Cit'inspir