Dyslexie et apprentissage de l'anglais en 6ème : élaboration d'une batterie prédictive des difficultés | Orthomalin

Dyslexie et apprentissage de l'anglais en 6ème : élaboration d'une batterie prédictive des difficultés

Photo
Pauline Vallet  -  mar, 28/08/2012 - 00:00

Catégorie: 
Langage oral
Année de validation du mémoire: 
2 012
Nom de l'école (et ville): 
Ecole d'Orthophonie de Tours
Description: 
Les professeurs d’anglais, souvent démunis face à l’échec des enfants dyslexiques, souhaiteraient avoir les moyens de mettre en place des aménagements adaptés. Sparks et coll. émettent l’hypothèse que les performances en langue maternelle servent de base pour l’apprentissage d’une langue étrangère et que les élèves dyslexiques se retrouvent en difficulté lors de cet apprentissage. Par ailleurs, la plupart des études penchent actuellement vers une conception pluraliste de la dyslexie développementale, posant l’hypothèse de troubles cognitifs multiples à l’origine de cette pathologie. Il est donc important de pouvoir cibler, pour chaque enfant, les difficultés phonologiques, lexicales ou syntaxiques spécifiques pouvant entraver l’apprentissage, afin de proposer des aides personnalisées adaptées à chaque élève. Au regard de ce que nous connaissons des difficultés propres aux enfants dyslexiques et de la structure même de la langue anglaise, nous avons élaboré une batterie prédictive, afin d’obtenir le profil de chaque enfant dans les domaines qui risquent d’influencer l’apprentissage de l’anglais. Une évaluation des compétences acquises en anglais calquée sur les domaines ciblés dans la batterie initiale a été proposée aux élèves en fin de second trimestre afin de valider les épreuves prédictives. Les résultats (évaluations et études comparatives) confirment la diversité des profils des sujets dyslexiques et leur difficulté spécifique d’apprentissage d’une langue étrangère telle que l’anglais, et montrent un lien entre les compétences en langue maternelle et celles acquises en langue étrangère. L’objectif de la batterie prédictive est de permettre une prise en charge précoce des difficultés pouvant gêner l’apprentissage de l’anglais, en ciblant les domaines déficitaires qui risquent d’être pénalisants. La connaissance des difficultés propres à chaque enfant peut également nous permettre de donner des conseils adaptés à leur professeur d’anglais.
Mémoire: 
Coordonnées du/des auteur(s):