Etude du profil cognitif d'enfants intellectuellement précoces dyslexiques | Orthomalin

Etude du profil cognitif d'enfants intellectuellement précoces dyslexiques

Photo
Anne BRECHIGNAC  -  lun, 24/09/2012 - 00:00

Catégorie: 
Autre
Année de validation du mémoire: 
2 012
Nom de l'école (et ville): 
école d'orthophonie de Montpellier
Description: 
Les enfants « intellectuellement précoces », « à haut potentiel intellectuel » ou « surdoués » dont le quotient intellectuel est supérieur à 130, représentent 2,3% de la population. Ils se distinguent par des caractéristiques comportementales, cognitives et neuro-anatomiques, mais présentent également une prévalence de troubles spécifiques des apprentissages scolaires plus élevée que la population moyenne. Cette étude orthophonique vise à appréhender les causes des échecs scolaires paradoxaux de ces enfants par le biais du trouble spécifique de la lecture, dans l’objectif de leur apporter une aide thérapeutique la mieux ciblée possible pour une meilleure efficacité. Ce travail porte sur la comparaison d’un groupe témoin d’enfants normo-intelligents et d’un groupe d’EIP, tous deux dyslexiques, dans des épreuves d’évaluation de l’activité de lecture : stratégie de lecture, compréhension, attention visuelle, habiletés phonologiques, mémoire à court terme et de travail, style cognitif. La taille réduite des échantillons étudiés ne permet pas de conforter l’hypothèse d’une différence entre les profils cognitifs dans l’activité de lecture sur la base du critère d’intelligence et révèle une grande hétérogénéité interne au sein du groupe d’étude. L’hypothèse d’un style cognitif privilégié par les EIP n’a pas non plus été mise en évidence. Il serait intéressant de poursuivre cette recherche par des travaux de plus grande envergure.
Coordonnées du/des auteur(s):