La dysarthrie, si on en parlait ? A propos de la prise en charge : Etat des lieux. | Orthomalin

La dysarthrie, si on en parlait ? A propos de la prise en charge : Etat des lieux.

Photo
Manon MINOIS  -  lun, 14/10/2013 - 00:00

Catégorie: 
Autre
Année de validation du mémoire: 
2 013
Nom de l'école (et ville): 
Ecole d'orthophonie de Toulouse (France)
Description: 
La dysarthrie est un trouble de l'expression orale retrouvé très fréquemment, dans de nombreuses pathologies. Elle peut avoir un impact plus ou moins important sur l'intelligibilité de la parole et interfère donc dans les relations du patient. Bien que ce handicap de communication soit courant, il nous a semblé que sa prise en charge suscite moins d'intérêt et de recherches que dans le cas d'autres domaines comme l'aphasie ou les fonctions exécutives. Nous appuyant sur ce constat, nous avons réalisé une enquête, par questionnaire, auprès des orthophonistes, afin de connaître leurs pratiques rééducatives et également les éventuels besoins et difficultés rencontrés dans cette prise en charge. Cette étude nous a suggéré que la majorité des orthophonistes ont déjà pris en charge un patient dysarthrique mais il existe une réelle demande d'informations et de formations dans le domaine de la prise en charge de la dysarthrie. La dysarthrie peut en effet être qualifiée de « parent pauvre » de la littérature et de l'orthophonie. Une autre problématique a émergé de notre étude : celle de la définition de la dysarthrie. La confusion terminologique est grande ce qui entraîne des controverses, des doutes et complique le diagnostic différentiel. Nous montrons ici que la dysarthrie, et en particulier sa prise en charge, est un domaine à investir afin que les orthophonistes aient les moyens de se former, de mettre à jour leurs connaissances et ainsi de posséder les ressources nécessaires pour aider au mieux le patient dysarthrique.
Mémoire: 
Coordonnées du/des auteur(s):