Santé : le gouvernement veut lutter contre les déserts médicaux

Nicolas Chaze  -  ven, 20/10/2017 - 07:00

Le Premier ministre Édouard Philippe et la ministre de la Santé Agnès Buzyn ont insisté sur l'importance des maisons de santé et comptent investir dans le domaine pendant les cinq prochaines années.

C'était en 2011 à Hautefort en Dordogne. Ici, comme un peu partout en France, sortait du sol une maison de santé qui devait théoriquement attirer des médecins. Malheureusement, six ans plus tard, aucun généraliste ne souhaite s'y installer. Mais le gouvernement estime que la majorité des 900 maisons de santé sont des initiatives réussies et le Premier ministre a annoncé ce 13 octobre qu'il compte en bâtir 1000 de plus et participer à leur construction à auteur de 400 millions d'euros.

Un centre sans médecin ?

Attention tout de même à la précipitation. À Buros près de Pau (Pyrénées-Atlantiques), par exemple, le pôle de santé flambant neuf reste vide : il n'a toujours pas trouvé de médecin. Malgré tout, pas question pour le gouvernement de contraindre les jeunes médecins à s'installer dans des déserts médicaux. À Pontarlier (Doubs), des médecins retraités se relaient dans un cabinet éphémère. L'essentiel est de proposer aux patients un accueil de qualité.

Auteur de l'article original: 
France3 19/20 National
Source: 
FranceinfoTV
Date de publication (dans la source mentionnée): 
Samedi, 14. Octobre 2017