Pictogramme tes phrases 2

Sylvie Desthieux  -  jeu, 12/12/2013 - 00:00

Auteur(s): 

Objectifs rééducatifs :

Un certain nombre de pathologies (autisme, dysphasies, aphasies) présentent des difficultés d’utilisation de la syntaxe affectant :

La segmentation de la phrase en mots isolés

L’évocation et/ou le choix des constituants syntaxiques

L’automatisation des outils grammaticaux

L’ordonnancement et la planification de la phrase

Ces difficultés parfois durables conduisent à l’absence de langage (50% des enfants porteurs d’autisme sont non verbaux), à des agrammatismes ou dyssyntaxies (dysphasies, aphasies) tenaces.
Des études multiples s’entendent à montrer que l’utilisation d’un système de visualisation de la chaîne orale par pictogrammes est une façon efficace de remédier à ces troubles de traitement du langage.

De nombreuses méthodes alternatives de communication recourent d’ailleurs à l’utilisation de pictogrammes. Elles constituent un moyen de communication augmentatif (augmentant les opportunités de communication réduites à l’oral) ou alternatif (se substituant au langage oral qui ne se met pas en place).

Objectifs pédagogiques :

Le montage de la syntaxe par une visualisation concrète et permanente des différents
mots qui composent la phrase grâce aux pictogrammes.

L’entraînement au commentaire qui est un opérant verbal important. Les pictogrammes dessinés sont de type descriptif et non symbolique (sauf pour les articles et prépositions), de façon à être accessibles aux populations ayant des difficultés d’accès conceptuel.

Ce produit concerne les enfants de petite et de moyenne section de maternelle.
A l’âge de deux ans, l’enfant utilise des énoncés à deux termes par juxtaposition de type « papa voiture ». Au cours de sa troisième année, il va commencer à mettre en place les éléments constitutifs d’une syntaxe : les pronoms sujets, les articles, les adjectifs, les fléchissements verbaux, les prépositions en des phrases de plus en plus complexes (Sujet+Verbe, Sujet+Verbe+COD, Sujet+Verbe+COI….).Le nombre de mots utilisés s’accroît aussi rapidement à partir de 2ans (de 200 mots à 2ans à 2000 mots à 6ans).

Or, un certain nombre d’enfants achève la moyenne section de maternelle avec un retard parfois important tant au plan lexical que syntaxique. Dès lors, pour accompagner le montage de la syntaxe et du vocabulaire et pallier les éventuels retards à leur acquisition, le support visuel de l’image est d’un grand intérêt pour les raisons suivantes :

Les pictogrammes permettent de segmenter la phrase en mots isolés

Les pictogrammes laissent une trace permanente de la chaîne orale

Les pictogrammes offrent la visualisation de l’ordre des éléments de la phrase

Les pictogrammes facilitent l’évocation orale du vocabulaire

Type: 
Matériel
Editeur: 
Orthodoc
Où le trouver: